Écrit par futureofwaste

Cet article fait partie de nootre boite à outils
« Combattre les déchets dans le tourisme et l’événementiel »

Les emballages des boissons sont fabriqués à partir d’une grande variété de matériaux, tels que le plastique, le verre ou le métal, qui ont chacun leur propre parcours de recyclage/valorisation. L’un des emballages les plus emblématiques est la bouteille d’eau en plastique dont le matériau est issu du pétrole et du gaz naturel. Puisque tout le monde a besoin de boire, vous ne pouvez éviter de fournir des boissons dans les hôtels, restaurants ou événements. Cependant, nous verrons ci-dessous pourquoi et comment il est possible de réduire les déchets liés à ce type d’emballages.

Pourquoi ?

Plastique

En raison de ses atouts techniques (lumière, transparence, forme modulable) et de son faible coût, le plastique est le matériau le plus utilisé pour transporter les boissons. Il existe de nombreux types de plastiques, notamment le PET, le PETE, le PE-HD, le PVC, le PP, etc., principalement dérivés du pétrole.

  • National Geographic, qui cite le journal Science Advances, indique que sur les 6,3 milliards de tonnes de déchets plastiques générés dans le monde depuis 1950, seulement 9% ont été recyclés.
    Et les taux de recyclage varient largement entre les pays : les États-Unis sont restés à 9% depuis 2012, derrière l’Europe (30%) et la Chine (25%).
    Rien que les pailles en plastique représentaient 4% des déchets collectés dans l’océan en 2009 d’après Ocean Conservancy.

Verre

Le verre est en majorité composé de silice, que l’on trouve dans des matières premières (sable de silice ou calcin de verre).

Jeté dans la nature, le verre peut prendre plus de 4000 ans à se décomposer !
Le verre est recyclable à 100% et à l’infini, sans perte de qualité.
Compte tenu des risques élevés de pénurie de sable, il est d’autant plus important de préserver cette ressource et de recycler les bouteilles en verre.

Aluminium

  • Le métal est la troisième matière la plus utilisée dans le monde pour contenir les boissons, en particulier pour les canettes de bière et de soda, qui utilisent environ 200 milliards de canettes d’aluminium chaque année. Cela représente 6 700 canettes toutes les secondes ou un tour du monde toutes les 17 heures si nous les superposions.
    La production d’aluminium représente 2% de la consommation énergétique mondiale. En revanche, l’aluminium recyclé ne consomme que 5% de l’énergie nécessaire à la production d’aluminium vierge.
    Rien qu’aux États-Unis, tous les avions de lignes commerciales pourraient être reconstruits à partir des seules canettes d’aluminium jetées !

Learn more:

Quoi ?

Identifiez : Quels sont les type de déchets liés aux boissons qui finissent dans vos bacs ? Verres en plastique, pailles, canettes, bouteilles, bâtonnets…

Mesurez / estimez : Combien de pailles / bouteilles en plastique distribuez-vous en moyenne par jour au bar ? Pendant votre événement ? En savoir plus pour suivre des indicateurs clés.

Déchets liés aux emballages boissons : quelles solutions ?

#1 Gobelets réutilisables

Contrairement aux gobelets jetables, les gobelets réutilisables peuvent être utilisés plusieurs fois.
Ils sont souvent en verre ou en polypropylène (PP). Vous pouvez soit acheter vos propres gobelets réutilisables si vous en avez un usage régulier, soit en louer pour un événement ponctuel. N’y inscrivez pas de date et ne les rendez pas trop thématiques afin de pouvoir les réutiliser ultérieurement.

Condition : l’alternative n’est valable sur le plan écologique que si chaque article réutilisable est utilisé plusieurs fois avant d’être jeté (7 fois pour les gobelets en PP). Et assurez-vous que le nettoyage des emballages boissons ne nécessite pas trop d’eau ou d’énergie.

Économies : vous pouvez réutiliser chaque écocup 100 fois.
Image : vous montrez que vous vous souciez de l’environnement.
Différenciateur : dotez vos écocups d’un joli design pour vous différencier.

Coût : 500 ecocup coûtent environ 530 €, les louer revient à 12 €.
A anticiper : mettre en place un système de consigne et de lavage.

Examples

  • Nous vous avons déjà partagé les conclusions de notre expérience des gobelets écologiques lors de l’organisation du festival MakeSense : Ecocups vs. Single-used plastic cup – the very truth.. Et aussi : The Globelet eco report, an ecological cup with a twist
  • En créant Loop, une plateforme commercialisant des emballages réutilisables (y compris pour les boissons), Terracycle a souligné que la création d’un emballage durable (ou « réutilisable ») utilise généralement plus d’énergie et de ressources que la création d’un emballage jetable (ou « à usage unique »). Cependant, avec le temps, l’emballage réutilisable a un coût environnemental et économique inférieur. Consultez l’ACV – Analyse du Cycle de Vie de vos produits.

Outil

Fournisseurs

  • En Nouvelle-Zélande et en Australie, Globelet aide les festivals et les événements à réduire leur impact environnemental en leur fournissant des systèmes et des produits réutilisables qui éliminent les emballages à usage unique et les gobelets jetables.

Gobelet, Festicup, Gobi, EcocupShop … la liste est longue!

Voir notre base de données collaborative : cliquez ici
Proposer de nouveaux contacts : cliquez ici

# 2 L’eau du robinet : réduire les déchets de bouteilles en plastique

Installez des fontaines en libre-service ou préparez des carafes ou bidons à eau afin que les gens puissent facilement remplir leurs propres bouteilles. Lorsque vous choisissez un lieu, rencontrez tous les commerçants pour vous assurer qu’ils ne fourniront pas d’eau en bouteille. Planifiez soigneusement la distribution de l’eau pour vous assurer que l’eau et les carafes/bidons sont faciles d’accès et qu’ils sont remplis toute au long de la journée si nécessaire.

Condition : vous êtes situés dans une ville / pays fournissant une eau du robinet potable contrôlée et sûre.

Economies : l’eau du robinet coûte 100 à 200 fois moins d’argent que l’eau en bouteille !

Coûts : environ 20 € par mois pour louer une fontaine à eau.
Si vous vendez habituellement de l’eau en bouteille, vous risquez de perdre le chiffre d’affaires associé, mais vous pouvez le remplacer en vendant de jolies bouteilles réutilisables comme souvenirs par exemple.
Cela nécessite d’anticiper
Ce n’est pas toujours possible

Exemples

  • L’hôtel Lecoq-Gadby s’est doté de fontaines à eau Nordaq FRESH et y voit un double avantage : améliorer les conditions de travail du personnel car il n’est plus nécessaire de transporter de lourdes caisses de bouteilles d’eau, et économiser sur le stockage, le coût (et les déchets!) que représente l’eau en bouteille.
  • Le site et l’application Refill My Bottle! listent tous les commerces qui permettent aux gens de remplir leur bouteille d’eau gratuitement ou à un coût minimum. Cherchez pour cela les autocollants RefillMyBottle dans les vitrines des magasins, cafés, galeries…
  • Pendant le sommet ChangeNOW, les participants peuvent prendre un verre dans leur « Water Bar » branché, où ils peuvent également se procurer de l’eau et de la limonade fraîches, locales et sans plastique.
  • Pendant le festival WeLoveGreen (France), il y avait beaucoup de points d’eau gratuits et 2 000 bouteilles d’eau réutilisables ont été distribuées par le CRIPS aux participants et au personnel du festival. Des pichets en verre étaient par ailleurs mis à disposition des artistes et des participants aux Think Tank.

Fournisseurs

Votre fournisseur local d’eau !

Event Water Solutions est le fournisseur leader de points d’eau pour les festivals et les événements en Amérique du Nord, en Europe et en Australie. Combinant technologie, santé, sécurité, et expérience client, leurs solutions ont été couronnées de succès dans différents types d’événements, des concerts aux marathons par exemple.
Fontaines d’eau filtrées : Nordaq FRESH, Castalie, ou même CleanCup qui lavent également les tasses automatiquement !

Voir notre base de données collaborative : cliquez ici
Proposer de nouveaux contacts : cliquez ici

Pour aller plus loin

Découvrez le guide de Food & Water Watch pour réintroduire l’eau du robinet lors de votre prochain événement.

#3 Eviter les pailles à usage unique

N’offrez pas de pailles à moins que les clients ne le demandent. S’ils le demandent, proposez des pailles faites en matériaux alternatifs tels que le bambou, le verre, le papier ou l’acier. Les pailles en bambou et en papier peuvent être compostées, tandis que les pailles en verre et en acier peuvent être réutilisées.

Condition : Il vous faut alors expliquer pourquoi. A savoir que les pailles sont difficilement recyclables, qu’elles ne sont pas essentielles (sauf expections médicales) et que la plupart d’entre elles finissent dans les océans.

Économies : en évitant de donner des pailles.
Image & différenciateur : en montrant que vous vous souciez.
Facile à mettre en œuvre !

Couts : Prix comparatifs selon le type de paille :
– de 0,06 € à 1,2 € pour le papier et les pailles de bambou
– de 0,50 € à 1,5 € pour les pailles en acier ou en verre (à laver et réutiliser).
Prendre en compte le temps de nettoyage des pailles réutilisables.

Fournisseurs

  • BaliBoo est une boutique en ligne qui vise à réduire la pollution générée par les pailles en plastique ! Avec leurs pailles en bambou expédiées dans le monde entier, elles constituent d’excellentes alternatives réutilisables à la paille en plastique.

Voir notre base de données collaborative : cliquez ici
Proposer de nouveaux contacts : cliquez ici

Exemples

  • Beaucoup de villes ou de pays ont déjà pris des mesures pour bannir les pailles en plastique : Paris, Seattle, Vancouver et Miami Beach, ainsi que Taiwan, le Costa Rica et le Royaume-Uni. Cela s’initie également en Suisse avec le mouvement Papaille.
  • Les hôtels Marriott élimineront les pailles en plastique de leurs 6 500 hôtels d’ici 2020.

# 4 Emballages durables : mangeables, compostables ou recyclables

Lorsque les emballages jetables restent nécessaires, optez pour les plus écologiques !
Certains emballages de boissons sont faits de biscuits ou de chocolats, ce qui disparaît dans l’estomac !
Pour des options moins onéreuses, vous pouvez choisir des matériaux recyclables tels que le papier.

Condition : assurez-vous de la réelle écoconception des outils. En effet, certains « bioplastiques » ne sont en réalité pas recyclables et difficilement compostables, certains gobelets en papier semblent recyclables mais ont un linge en plastique fin empêchant de l’être.

Différenciez-vous.

Coûts : ceci est de facto plus onéreux.

Fournisseurs

Tassiopée a créé des tasses qui peuvent être mangées après avoir bu son café !

Cup2paper est un gobelet en carton, réutilisable et entièrement recyclable.

Vous vous sentez inspiré ?

Consultez notre base de données collaborative : cliquez ici
Proposer de nouveaux contacts : cliquez ici

Vous vous interrogez sur les emballages durables ? Nous vous invitons à consulter notre autre article ici !

#5 Recycler

Les bouteilles en plastique sont principalement constituées de PET et de PE-HD, qui sont des matériaux recyclables : broyées en granulés de plastique, elles peuvent être réutilisées pour de nouveaux produits.

Verre : recyclable à l’infini

Canettes : principalement en acier et en aluminium, elles peuvent être recyclées sans perte de qualité. Elles peuvent servir à de nouveaux usages, y compris pour de nouvelles canettes, ou encore dans l’industrie automobile et la construction…

Condition :
Vérifiez la réglementation de votre pays. En Europe, il est souvent obligatoire de trier ce genre de déchets.
La collecte et le tri sont essentiels au recyclage. Aidez vos consommateurs et vos employés à faire le bon geste : signalétique claire, localisations pertinentes telles que près de la machine à café… Lisez notre article dédié.

Environnement : 1 tonne de PET recyclé permet d’économiser jusqu’à 670 litres d’eau, soit 2 tonnes de CO2 par rapport au plastique vierge.

Cela prend de temps 

Exemples

Au Stade de France, les visiteurs sont incités à trier davantage leurs déchets : les bonnes poubelles ont une ouverture en forme d’une bouteille en plastique, et des panneaux clairs sont affichés pour éviter les erreurs.

Adidas a créé, en collaboration avec l’ONG Parley for the Oceans, une chaussure en plastique recyclé. Chaque paire de chaussures contient 11 bouteilles en plastique. En 2019, le Groupe s’est même engagé à éliminer le plastique vierge de sa chaîne d’approvisionnement et n’utilisera que du plastique recyclé d’ici 2024 !

Fournisseurs

En tant que particulier, contactez votre gestionnaire local des déchets.
En tant que société, vous pouvez contacter des entreprises de traitement des déchets qui vous proposeront des solutions adaptées.

Vous vous sentez inspiré ?

Consultez notre base de données collaborative : cliquez ici
Proposer de nouveaux contacts : cliquez ici

#6 Logements à base de bouteilles

Les bouteilles en plastique et en verre sont toutes les deux très résistantes. Vous pouvez ainsi les utiliser à des fins de construction, surtout si vous ne bénéficiez pas de solutions de recyclage dans votre pays.

Condition :
S’assurer qu’il n’y a pas de composants toxiques dans le matériau utilisé.

Material bon marché
Matériel pas cher
Solide et capable d’absorber des chocs violents

Cela prend (beaucoup) de temps

Exemples

La chaîne Circle Hostel, située aux Philippines, utilise les ordures trouvées sur les plages et dans l’eau pour bourrer des bouteilles en plastique. Puis utilise ces bouteilles remplies pour créer des briques écologiques afin de recycler les plastiques plutôt que de les laisser se disperser dans l’environnement. En 2016, le fondateur de Circle Hostel, Ziggie Gonzales, a lancé The Plastic Solution, dans l’espoir d’encourager les particuliers et les entreprises à mettre ce processus en action.

Par ailleurs, le temple Wat Pa Maha Chedi Kaew, situé dans la province thaïlandaise de Sisaket, est constitué de plus d’un million de bouteilles de verre recyclées telle que ceci.

Partenaires

La Bangladesh Agricultural University a publié cette étude sur les propriétés de résistance des briques en bouteilles de plastique et leur pertinence en tant que matériaux de construction.

Vous pouvez également trouver des recommandations et instructions de construction fournies par la Fondation Samarpan ou WasteAid, qui a créé un guide sur la façon de transformer une bouteille en plastique en écobricks.

Vous vous sentez inspiré ?

Consultez notre base de données collaborative : cliquez ici
Proposer de nouveaux contacts : cliquez ici

Echangeons !

Cet article fait partie de notre boite à outils
« Combattre les déchets dans le tourisme et l’évenementiel »

Main author of this article:  


 

Merci à tous nos auteurs et co-auteurs, ainsi qu’à nos experts et correcteurs, qui ont contribué à améliorer le contenu ou nos articles. Comme toute la boîte à outils, cet article a été créé en collaboration avec :

The Future of Waste community